Covid-19 : L'Angola reçoit plus de 500 000 doses de vaccin de Sinopharm

  • Ministra da Saúde, Sílvia Lutucuta
Luanda - L'Angola a reçu, ce dimanche, 500 000 doses de vaccins Sinopharm contre le Covid-19, dans le cadre du processus de vaccination en cours dans le pays.

Selon la ministre de la Santé Sílvia Lutucuta, il s'agit d'un lot acquis par le gouvernement angolais pour renforcer les mesures de protection individuelle et collective des citoyens.

 « Nous devons respecter pleinement les mesures simples, comme porter correctement un masque, se laver les mains fréquemment, éviter les rassemblements, respecter la distance physique entre les personnes, car nous avons une circulation communautaire du virus au niveau national », a averti Sílvia Lutucuta.

La ministre de la Santé a annoncé l'arrivée, dans les prochains jours, de plus 480 000 doses de vaccin Sinopharm.

Elle a exhorté la population âgée de 18 ans et plus à se faire vacciner car le vaccin est gratuit.

Selon Sílvia Lutucuta, le gouvernement angolais envisage de vacciner au moins 60 pour cent de la population éligible, pour un total de 15,8 millions de personnes.

Depuis le début du processus de vaccination, en mars de cette année, plus de deux millions d'Angolais ont déjà reçu le vaccin.

Les vaccins AstraZeneca, Simopharm, Sptunik et Johnson & Johnson sont administrés dans le pays.

Selon la ministre de la Santé Sílvia Lutucuta, il s'agit d'un lot acquis par le gouvernement angolais pour renforcer les mesures de protection individuelle et collective des citoyens.

 « Nous devons respecter pleinement les mesures simples, comme porter correctement un masque, se laver les mains fréquemment, éviter les rassemblements, respecter la distance physique entre les personnes, car nous avons une circulation communautaire du virus au niveau national », a averti Sílvia Lutucuta.

La ministre de la Santé a annoncé l'arrivée, dans les prochains jours, de plus 480 000 doses de vaccin Sinopharm.

Elle a exhorté la population âgée de 18 ans et plus à se faire vacciner car le vaccin est gratuit.

Selon Sílvia Lutucuta, le gouvernement angolais envisage de vacciner au moins 60 pour cent de la population éligible, pour un total de 15,8 millions de personnes.

Depuis le début du processus de vaccination, en mars de cette année, plus de deux millions d'Angolais ont déjà reçu le vaccin.

Les vaccins AstraZeneca, Simopharm, Sptunik et Johnson & Johnson sont administrés dans le pays.