La PN prévoit De recruter six mille nouveaux effectifs en 2021

  • Des effectifs de la Police nationale
Cuito (Angola) - La Police nationale (PN) prévoit d’encadrer dans les 18 provinces du pays, en 2021, près de six mille nouveaux effectifs à travers un processus de sélection, si la situation sanitaire et financière actuelle s'améliore.

Le fait a été avancé, jeudi, dans la ville de Cuito, province de Bié, par le commandant général de la PN, le commissaire général Paulo de Almeida, lors d'une réunion de courtoisie avec le gouverneur local, Pereira Alfredo, dans le cadre de sa mission de travail de 24 heures dans la région.

Sans révéler l'effectif actuel, Paulo de Almeida a assuré qu'il existait déjà un programme de recrutement, dans le cadre de cette année, au moins six mille personnes étaient attendues.

Il a fait savoir que pour certaines raisons, il n'était possible d'embaucher que 200 nouveaux collaborateurs, d'où la nécessité de réaliser un recrutement massif en 2021, si le pays surmonte la mauvaise phase actuelle.

Toujours cette année-là, selon le commissaire général, les effectifs de la corporation bénéficieront de plus d'actions de formation, visant à améliorer leurs performances.

Il a informé que la corporation a comme priorité d'acquérir, en 2021, plus de véhicules et autres équipements pour améliorer, de plus en plus, le maintien de l'ordre de proximité et élever les conditions de travail du personnel.

Il a rappelé que la PN continuera également à mettre en œuvre, dans tout le pays, des initiatives agro-pastorales, avec le soutien du ministère de l'Agriculture et des gouvernorats provinciaux, afin de faciliter l'acquisition de produits alimentaires par la corporation.

Chef de la Police a appelé les citoyens à aider la PN à maintenir l'ordre public et la tranquillité, par le biais de plaintes et d'autres actions, en vue de réduire les taux de criminalité dans le pays.

Paulo de Almeida a déjà rencontré les hauts dirigeants de la corporation à Bié et plus tard dans l'après-midi, il a visité la future prison de Cuquema, en construction depuis plus de deux ans.

Pour ce vendredi, une cérémonie de promotion de certains effectifs est prévue, dans l'Unité opérationnelle de Bié, entre autres activités.

Le fait a été avancé, jeudi, dans la ville de Cuito, province de Bié, par le commandant général de la PN, le commissaire général Paulo de Almeida, lors d'une réunion de courtoisie avec le gouverneur local, Pereira Alfredo, dans le cadre de sa mission de travail de 24 heures dans la région.

Sans révéler l'effectif actuel, Paulo de Almeida a assuré qu'il existait déjà un programme de recrutement, dans le cadre de cette année, au moins six mille personnes étaient attendues.

Il a fait savoir que pour certaines raisons, il n'était possible d'embaucher que 200 nouveaux collaborateurs, d'où la nécessité de réaliser un recrutement massif en 2021, si le pays surmonte la mauvaise phase actuelle.

Toujours cette année-là, selon le commissaire général, les effectifs de la corporation bénéficieront de plus d'actions de formation, visant à améliorer leurs performances.

Il a informé que la corporation a comme priorité d'acquérir, en 2021, plus de véhicules et autres équipements pour améliorer, de plus en plus, le maintien de l'ordre de proximité et élever les conditions de travail du personnel.

Il a rappelé que la PN continuera également à mettre en œuvre, dans tout le pays, des initiatives agro-pastorales, avec le soutien du ministère de l'Agriculture et des gouvernorats provinciaux, afin de faciliter l'acquisition de produits alimentaires par la corporation.

Chef de la Police a appelé les citoyens à aider la PN à maintenir l'ordre public et la tranquillité, par le biais de plaintes et d'autres actions, en vue de réduire les taux de criminalité dans le pays.

Paulo de Almeida a déjà rencontré les hauts dirigeants de la corporation à Bié et plus tard dans l'après-midi, il a visité la future prison de Cuquema, en construction depuis plus de deux ans.

Pour ce vendredi, une cérémonie de promotion de certains effectifs est prévue, dans l'Unité opérationnelle de Bié, entre autres activités.