Afghanistan : les talibans avertissent l'insurrection et convoquent les forces armées

  • Drapeau de l'afghanistan
Kaboul - Les talibans ont mis en garde lundi contre toute tentative d'insurrection contre la domination du groupe extrémiste et ont appelé les forces armées de l'ancien gouvernement afghan à rejoindre les troupes talibanes dans les nouveaux services de sécurité en Afghanistan.

"L'Emirat islamique est très sensible aux insurrections. Quiconque tentera de créer des actes d'insurrection sera sévèrement réprimé", a déclaré le porte-parole des talibans Zabihullah Mujahid lors d'une conférence de presse.

"Les forces afghanes formées au cours des 20 dernières années seront appelées à rejoindre les services de sécurité aux côtés des talibans", a-t-il annoncé.

Ce matin, les talibans ont annoncé avoir pris le contrôle total de la vallée du Panjshir, à 80 kilomètres au nord de Kaboul, dernier foyer d'opposition armée contre le groupe extrémiste depuis qu'il a pris le pouvoir en Afghanistan.

"Avec cette victoire, notre pays est complètement sorti de la guerre", a déclaré Mujahid dans un communiqué.

"Celui qui prend les armes et lance une nouvelle résistance sera sans aucun doute notre ennemi. La guerre est terminée, le pays sort de la crise. L'heure est à la paix et à la reconstruction. Nous avons besoin du soutien du peuple", a souligné Mujahid à Mujahid à la presse.

Le porte-parole a également promis aux habitants de la vallée du Panjshir qu'ils seraient en sécurité et ne subiraient aucune discrimination et a assuré que l'électricité et les télécommunications seraient rétablies sans délai dans la province.

Le Front de résistance nationale afghane (NRF) combattant les talibans dans la province afghane du Panjshir a nié lundi le contrôle de la région par les forces de l'Émirat islamique et a déclaré que les combats se poursuivaient.

"La déclaration des talibans sur l'occupation du Panjshir est fausse. Les forces de la NRF sont présentes dans toutes les positions stratégiques de la vallée pour continuer le combat", a indiqué lundi le mouvement à travers un message publié sur le réseau social Twitter.

Concernant le nouveau gouvernement afghan, dont la composition devait initialement être révélée vendredi dernier, Mujahid a assuré que l'annonce serait faite "dans les prochains jours".

"Les dernières décisions ont été prises, nous travaillons sur des problèmes techniques. Nous annoncerons le nouveau gouvernement dès que ces problèmes techniques seront résolus", a précisé Mujahid.

Les talibans contrôlent Kaboul et les 34 provinces d'Afghanistan, à l'exception de poches de résistance armée dans la vallée du Panjshir, depuis le 15 août.

de poches de résistance armée dans la vallée du Panjshir, depuis le 15 août.

"L'Emirat islamique est très sensible aux insurrections. Quiconque tentera de créer des actes d'insurrection sera sévèrement réprimé", a déclaré le porte-parole des talibans Zabihullah Mujahid lors d'une conférence de presse.

"Les forces afghanes formées au cours des 20 dernières années seront appelées à rejoindre les services de sécurité aux côtés des talibans", a-t-il annoncé.

Ce matin, les talibans ont annoncé avoir pris le contrôle total de la vallée du Panjshir, à 80 kilomètres au nord de Kaboul, dernier foyer d'opposition armée contre le groupe extrémiste depuis qu'il a pris le pouvoir en Afghanistan.

"Avec cette victoire, notre pays est complètement sorti de la guerre", a déclaré Mujahid dans un communiqué.

"Celui qui prend les armes et lance une nouvelle résistance sera sans aucun doute notre ennemi. La guerre est terminée, le pays sort de la crise. L'heure est à la paix et à la reconstruction. Nous avons besoin du soutien du peuple", a souligné Mujahid à Mujahid à la presse.

Le porte-parole a également promis aux habitants de la vallée du Panjshir qu'ils seraient en sécurité et ne subiraient aucune discrimination et a assuré que l'électricité et les télécommunications seraient rétablies sans délai dans la province.

Le Front de résistance nationale afghane (NRF) combattant les talibans dans la province afghane du Panjshir a nié lundi le contrôle de la région par les forces de l'Émirat islamique et a déclaré que les combats se poursuivaient.

"La déclaration des talibans sur l'occupation du Panjshir est fausse. Les forces de la NRF sont présentes dans toutes les positions stratégiques de la vallée pour continuer le combat", a indiqué lundi le mouvement à travers un message publié sur le réseau social Twitter.

Concernant le nouveau gouvernement afghan, dont la composition devait initialement être révélée vendredi dernier, Mujahid a assuré que l'annonce serait faite "dans les prochains jours".

"Les dernières décisions ont été prises, nous travaillons sur des problèmes techniques. Nous annoncerons le nouveau gouvernement dès que ces problèmes techniques seront résolus", a précisé Mujahid.

Les talibans contrôlent Kaboul et les 34 provinces d'Afghanistan, à l'exception de poches de résistance armée dans la vallée du Panjshir, depuis le 15 août.

de poches de résistance armée dans la vallée du Panjshir, depuis le 15 août.