L'INEA présente un nouveau modèle d'entretien de routes

  • Des ravins menacent de couper des voies à Cacolo (archives)
Uíge (Angola) - La gestion de l'entretien des routes nationales, actuellement sous la responsabilité du Fonds routier et des Travaux d'urgence (FROI), sera transférée à l'Institut national de route (INEA), a annoncé mercredi le directeur général adjoint de cette institution, José Alexandrino.

Avec le nouveau modèle de gestion des routes, déjà évalué par le ministère des Travaux publics et de l'Aménagement du territoire, le FROI n'aura pour fonction que de financer les travaux d'entretien du réseau routier.

Lors de la présentation du modèle référé au Gouvernorat de Uíge, le responsable a déclaré que l'initiative conjointe entre le FROI et l'INEA sera étendue aux autres provinces du pays.

En ce qui concerne les ravins, le directeur provincial du Bureau des infrastructures et des services techniques de Uíge, Alexandrino Afonso, a indiqué que 16 ravins ont été répertoriés, ce qui crée des contraintes dans l'accès aux districts de Quimbele et Sanza Pombo.

Avec le nouveau modèle de gestion des routes, déjà évalué par le ministère des Travaux publics et de l'Aménagement du territoire, le FROI n'aura pour fonction que de financer les travaux d'entretien du réseau routier.

Lors de la présentation du modèle référé au Gouvernorat de Uíge, le responsable a déclaré que l'initiative conjointe entre le FROI et l'INEA sera étendue aux autres provinces du pays.

En ce qui concerne les ravins, le directeur provincial du Bureau des infrastructures et des services techniques de Uíge, Alexandrino Afonso, a indiqué que 16 ravins ont été répertoriés, ce qui crée des contraintes dans l'accès aux districts de Quimbele et Sanza Pombo.