Le Gouvernement va construire 3 000 logements sociaux et 900 appartements à Cabinda

  • Le gouverneur de Cabinda Marcos Nhunga lors de la rencontre avec la société civile
Cabinda (Angola) - Le Gouvernement angolais va construire 3 000 logements sociaux et 900 appartements T3 dans la province de Cabinda, a annoncé mardi le gouverneur local, Marcos Alexandre Nhunga.

Le gouvernant a tenu ces propos après une réunion entre le ministre des Travaux publics et de l'Aménagement du territoire, Manuel Tavares, le Gouvernorat de Cabinda et les administrations municipales.

Selon Marcos Nhunga, l'entente obtenue lors de la réunion de mardi est une étape historique et une source de grande satisfaction pour les autorités traditionnelles.

Le gouverneur a souligné que c'était un moment de joie, après un long moment pour démarrer les projets de logements dans la ville-dortoir de Cabinda et les maisons de type T3.

Le fait, de l'avis du gestionnaire, représente le début d'une nouvelle ère qui correspond aux aspirations des populations locales, créant du développement et répondant aux préoccupations des jeunes, en ce qui concerne l'acquisition de leur propre logement.

« Nous tenons à remercier la délégation du ministère des Travaux publics et de l'Aménagement du territoire et les équipes techniques d'architectes et d'ingénieurs civils de garantir un meilleur alignement des projets qui apporteront satisfaction à la population de Cabinda », a indiqué le gouverneur.

C'est la première fois, selon Marcos Nhunga, que Cabinda disposera d'immeubles d'habitation dans les municipalités de l’intérieur et villes-dortoirs qui compteront 300 logements sociaux (villas) T3.

Concernant la récupération ou la réhabilitation de la route nationale 110, qui relie la municipalité de Cacongo à Miconje ​​​​(Belize), Marcos Nhunga a déclaré que c'est l'une des raisons qui méritera l'attention en vertu de l'état de dégradation avancé et d'être la principale route qui relie le sud au nord.

Une équipe de techniciens de l'Institut national des routes d'Angola (INEA) a travaillé lundi, parallèlement à la visite du ministre des Travaux publics, Manuel Tavares, dans la région d'Alto Sunde, où ils ont également évalué l'état de dégradation de la route en terre battue dans cette commune de la municipalité de Belize.

Il s'agit d'un projet qui devrait également être présenté aux autorités supérieures pour prendre les mesures nécessaires pour relancer sa réhabilitation.

”Nous devons comprendre que du village de Mongo-Conde/Belize à la municipalité de Cacongo, environ 100 kilomètres inquiètent l'état dégradant de la route nationale 110, même avec l'évaluation faite en 2018. “La route nécessite une intervention urgente en raison de la circulation continue des poids lourds transportant des pierres ».

Le gouvernant a également demandé au ministre Manuel Tavares de réhabiliter la section entre les villes de Povo-Grande pour les communautés de Yabi, où se trouve également le plus grand pénitencier de la province, dont la section est en mauvais état.

Le ministre des Travaux publics et de l'Aménagement du territoire, Manuel Tavares, a effectué une visite de deux jours dans la province de Cabinda (23 et 24).

Durant son séjour, il a promis, selon le budget mis à disposition pour son secteur, de réaliser des projets de logements pour les communes de Cabinda - où il est déjà en cours, Buco-zau, Belize et Cacongo.

A l'issue de la visite, Manuel Tavares a déclaré qu'il avait une évaluation positive des conclusions de ses visites dans les municipalités de l'intérieur, Belize, Buco-Zau et Cacongo et dans la principale municipalité de Cabinda, où des travaux sont déjà en cours à un bon rythme.

« Pour chaque municipalité, 10 immeubles de 120 appartements seront construits en plus des 300 logements sociaux T3 », a précisé le ministre.

D'autre part, il a informé que son ministère a reçu un renfort d'environ 100 milliards de kwanzas qui seront utilisés pour résoudre des questions spécifiques des projets en cours dans tout le pays.

Le gouvernant a tenu ces propos après une réunion entre le ministre des Travaux publics et de l'Aménagement du territoire, Manuel Tavares, le Gouvernorat de Cabinda et les administrations municipales.

Selon Marcos Nhunga, l'entente obtenue lors de la réunion de mardi est une étape historique et une source de grande satisfaction pour les autorités traditionnelles.

Le gouverneur a souligné que c'était un moment de joie, après un long moment pour démarrer les projets de logements dans la ville-dortoir de Cabinda et les maisons de type T3.

Le fait, de l'avis du gestionnaire, représente le début d'une nouvelle ère qui correspond aux aspirations des populations locales, créant du développement et répondant aux préoccupations des jeunes, en ce qui concerne l'acquisition de leur propre logement.

« Nous tenons à remercier la délégation du ministère des Travaux publics et de l'Aménagement du territoire et les équipes techniques d'architectes et d'ingénieurs civils de garantir un meilleur alignement des projets qui apporteront satisfaction à la population de Cabinda », a indiqué le gouverneur.

C'est la première fois, selon Marcos Nhunga, que Cabinda disposera d'immeubles d'habitation dans les municipalités de l’intérieur et villes-dortoirs qui compteront 300 logements sociaux (villas) T3.

Concernant la récupération ou la réhabilitation de la route nationale 110, qui relie la municipalité de Cacongo à Miconje ​​​​(Belize), Marcos Nhunga a déclaré que c'est l'une des raisons qui méritera l'attention en vertu de l'état de dégradation avancé et d'être la principale route qui relie le sud au nord.

Une équipe de techniciens de l'Institut national des routes d'Angola (INEA) a travaillé lundi, parallèlement à la visite du ministre des Travaux publics, Manuel Tavares, dans la région d'Alto Sunde, où ils ont également évalué l'état de dégradation de la route en terre battue dans cette commune de la municipalité de Belize.

Il s'agit d'un projet qui devrait également être présenté aux autorités supérieures pour prendre les mesures nécessaires pour relancer sa réhabilitation.

”Nous devons comprendre que du village de Mongo-Conde/Belize à la municipalité de Cacongo, environ 100 kilomètres inquiètent l'état dégradant de la route nationale 110, même avec l'évaluation faite en 2018. “La route nécessite une intervention urgente en raison de la circulation continue des poids lourds transportant des pierres ».

Le gouvernant a également demandé au ministre Manuel Tavares de réhabiliter la section entre les villes de Povo-Grande pour les communautés de Yabi, où se trouve également le plus grand pénitencier de la province, dont la section est en mauvais état.

Le ministre des Travaux publics et de l'Aménagement du territoire, Manuel Tavares, a effectué une visite de deux jours dans la province de Cabinda (23 et 24).

Durant son séjour, il a promis, selon le budget mis à disposition pour son secteur, de réaliser des projets de logements pour les communes de Cabinda - où il est déjà en cours, Buco-zau, Belize et Cacongo.

A l'issue de la visite, Manuel Tavares a déclaré qu'il avait une évaluation positive des conclusions de ses visites dans les municipalités de l'intérieur, Belize, Buco-Zau et Cacongo et dans la principale municipalité de Cabinda, où des travaux sont déjà en cours à un bon rythme.

« Pour chaque municipalité, 10 immeubles de 120 appartements seront construits en plus des 300 logements sociaux T3 », a précisé le ministre.

D'autre part, il a informé que son ministère a reçu un renfort d'environ 100 milliards de kwanzas qui seront utilisés pour résoudre des questions spécifiques des projets en cours dans tout le pays.