Cabinda cultivera plus de 900 mille tonnes de produits divers

  • Cabinda: Cacongo produz toneladas de feijão macunde
Cabinda - La province de Cabinda prévoit de produire, au cours de la saison agricole en cours 2021/2022, plus de neuf cents (900) tonnes de produits divers.

Pour atteindre cet objectif, plus de 34 mille hectares de terres ont été préparés pour la culture du manioc, des bananes, des légumes, des pommes de terre, des arachides, du maïs et des haricots.

Selon le secrétaire provincial de Cabinda pour l'agriculture, l'élevage et la pêche, André David Capita Fuca, il y a une augmentation de 60 pour cent des prévisions de production par rapport à la saison agricole 2020/2021.

André Fuca a indiqué que la campagne impliquera la participation de 35 000 familles, dont 12 000 du projet Chaîne de valeurs, ayant exhorté les paysans et la population à rester profondément engagés dans les programmes du gouvernement, faisant de leur mieux pour valoriser chaque centime et chaque opportunité.

En présidant l'acte d'ouverture de la campagne dans la commune de Necuto, municipalité de Buco-Zau, le vice-gouverneur provincial de Cabinda pour le domaine politique et social, Miguel dos Santos de Oliveira, a déclaré que les objectifs préconisent le recrutement de plus de 12 mille familles dans la production de manioc, bananes, patates douces, haricots et maïs.

"La perspective est d'ajouter de la valeur à chaque étape de la chaîne de production de ces cultures et au-delà", a-t-il souligné, jeudi, ajoutant que le gouvernement provincial distribue annuellement 50 000 plants de cultures fruitières qui contribueront à améliorer l'alimentation des populations ainsi qu’augmenter le revenu familial.

Selon lui, le processus d'amélioration de l'élevage est également mis en œuvre, non seulement quantitativement, mais aussi qualitativement.

Le responsable a déclaré qu'il était également nécessaire d'accorder une attention particulière à l'aviculture et à l'élevage de porcs et de petits ruminants et d'augmenter la capacité de capture de poisson, en fournissant aux pêcheurs des bateaux à moteur et des instruments de pêche pour promouvoir la pisciculture continentale.

Au cours de l'événement, André Fuca a remis symboliquement aux paysans 10 kits agricoles, composés de machettes, de houes, de graines de maïs, d'arachides et de manioc.

Pour atteindre cet objectif, plus de 34 mille hectares de terres ont été préparés pour la culture du manioc, des bananes, des légumes, des pommes de terre, des arachides, du maïs et des haricots.

Selon le secrétaire provincial de Cabinda pour l'agriculture, l'élevage et la pêche, André David Capita Fuca, il y a une augmentation de 60 pour cent des prévisions de production par rapport à la saison agricole 2020/2021.

André Fuca a indiqué que la campagne impliquera la participation de 35 000 familles, dont 12 000 du projet Chaîne de valeurs, ayant exhorté les paysans et la population à rester profondément engagés dans les programmes du gouvernement, faisant de leur mieux pour valoriser chaque centime et chaque opportunité.

En présidant l'acte d'ouverture de la campagne dans la commune de Necuto, municipalité de Buco-Zau, le vice-gouverneur provincial de Cabinda pour le domaine politique et social, Miguel dos Santos de Oliveira, a déclaré que les objectifs préconisent le recrutement de plus de 12 mille familles dans la production de manioc, bananes, patates douces, haricots et maïs.

"La perspective est d'ajouter de la valeur à chaque étape de la chaîne de production de ces cultures et au-delà", a-t-il souligné, jeudi, ajoutant que le gouvernement provincial distribue annuellement 50 000 plants de cultures fruitières qui contribueront à améliorer l'alimentation des populations ainsi qu’augmenter le revenu familial.

Selon lui, le processus d'amélioration de l'élevage est également mis en œuvre, non seulement quantitativement, mais aussi qualitativement.

Le responsable a déclaré qu'il était également nécessaire d'accorder une attention particulière à l'aviculture et à l'élevage de porcs et de petits ruminants et d'augmenter la capacité de capture de poisson, en fournissant aux pêcheurs des bateaux à moteur et des instruments de pêche pour promouvoir la pisciculture continentale.

Au cours de l'événement, André Fuca a remis symboliquement aux paysans 10 kits agricoles, composés de machettes, de houes, de graines de maïs, d'arachides et de manioc.