L’AJECO organise un séminaire sur l’exploration de minière à Cabinda

  • Un diamant de plus de 100 carats
Cabinda (Angola) – L’Association des journalistes économiques d’Angola (AJECO) organise à Cabinda, un séminaire sur la responsabilité sociale et préservation de l’environnement dans la prospection et exploration de ressources géologiques.

Pendant deux jours, les participants seront dotés des connaissances fondamentales sur des politiques d’exploration géologique dans le pays, à partir d’un aperçu sur le plan général de l’Exécutif dans l’extraction de différents minerais que possède l’Angola, en particulier dans cette province.

Dans son discours lors d’ouverture, le président de l’AJECO, João Joaquim, a fait savoir que l’exploration des ressources géologiques du pays a considérablement augmenté, et qu'avec la croissance de la population et le développement industriel, beaucoup de ces ressources sont en voie d’épuisement.

L’exploration durable devient donc urgente, surtout dans le cas du pétrole brut qui, dans les prochaines décennies pourrait s’épuiser, raison pour laquelle les autorités évoquent souvent la diversification de l'économie, a-t-il ajouté.

Selon lui, le journaliste économique doit, dans le contexte actuel, se tourner vers un journalisme plus actif, compte tenu des défis auxquels le secteur économique est confronté, et qu’avec les connaissances acquises, chercher des réponses en matière de communication.  

Organisé, dans le cadre du 25è anniversaire de l'AJECO, célébré le 12 août, le séminaire analysera et discutera également des questions relatives à la fiscalité dans l'industrie minière en Angola.

Le séminaire a été animé par le secrétaire provincial à l'industrie, Henrique Bitebi, le chef du département de l'Environnement, Daniel Tati et l'économiste Elias Gomes.

L'AJECO a été créée le 12 août 1996.

Pendant deux jours, les participants seront dotés des connaissances fondamentales sur des politiques d’exploration géologique dans le pays, à partir d’un aperçu sur le plan général de l’Exécutif dans l’extraction de différents minerais que possède l’Angola, en particulier dans cette province.

Dans son discours lors d’ouverture, le président de l’AJECO, João Joaquim, a fait savoir que l’exploration des ressources géologiques du pays a considérablement augmenté, et qu'avec la croissance de la population et le développement industriel, beaucoup de ces ressources sont en voie d’épuisement.

L’exploration durable devient donc urgente, surtout dans le cas du pétrole brut qui, dans les prochaines décennies pourrait s’épuiser, raison pour laquelle les autorités évoquent souvent la diversification de l'économie, a-t-il ajouté.

Selon lui, le journaliste économique doit, dans le contexte actuel, se tourner vers un journalisme plus actif, compte tenu des défis auxquels le secteur économique est confronté, et qu’avec les connaissances acquises, chercher des réponses en matière de communication.  

Organisé, dans le cadre du 25è anniversaire de l'AJECO, célébré le 12 août, le séminaire analysera et discutera également des questions relatives à la fiscalité dans l'industrie minière en Angola.

Le séminaire a été animé par le secrétaire provincial à l'industrie, Henrique Bitebi, le chef du département de l'Environnement, Daniel Tati et l'économiste Elias Gomes.

L'AJECO a été créée le 12 août 1996.