Petro supprime trois disciplines

  • Vela - uma das modalidades extintas no Petro de Luanda
Luanda – Les modalités de Judo, Karaté et Voile cessent d'exister à Petro de Luanda, décision présentée samedi aux associés lors de l'Assemblée Générale Ordinaire, tenue au siège du club.

Le vice-président de la Table de l'Assemblée générale, Jaime Freitas, qui a présidé la réunion, a déclaré à la presse qu'il s'agit de modalités avec moins d'impact de la part du public, malgré les récompenses qu'elles affichent.

Il précise que les principales raisons de la réduction de ces disciplines sont liées à la baisse des revenus de l'associé non fondateur, de l'ordre de 79%, et de l'associé fondateur (Sonangol) sans préciser le pourcentage dans ce dernier cas.

Les disciplines sportives de référence portent une histoire de participation à des compétitions africaines, et sont pourvoyeuses d'athlètes pour les équipes nationales les plus diverses.

Lors de la réunion magna, des travaux ont été annoncés pour l'émergence de la Société Anonyme Sportive (SAD) jusqu'à l'année prochaine.

Les rapports et comptes ont été approuvés, ainsi que les mesures à adopter en vue de la réduction des revenus via le sponsor principal.

En 2014, la direction du Petro de Luanda a défini le handball féminin, le basket-ball masculin et le football comme modalités de base.

Fondé le 14 janvier 1980, le club compte, en plus des modalités nucléaires, l'athlétisme, la gymnastique, le hockey sur patins et le volley-ball.

Le vice-président de la Table de l'Assemblée générale, Jaime Freitas, qui a présidé la réunion, a déclaré à la presse qu'il s'agit de modalités avec moins d'impact de la part du public, malgré les récompenses qu'elles affichent.

Il précise que les principales raisons de la réduction de ces disciplines sont liées à la baisse des revenus de l'associé non fondateur, de l'ordre de 79%, et de l'associé fondateur (Sonangol) sans préciser le pourcentage dans ce dernier cas.

Les disciplines sportives de référence portent une histoire de participation à des compétitions africaines, et sont pourvoyeuses d'athlètes pour les équipes nationales les plus diverses.

Lors de la réunion magna, des travaux ont été annoncés pour l'émergence de la Société Anonyme Sportive (SAD) jusqu'à l'année prochaine.

Les rapports et comptes ont été approuvés, ainsi que les mesures à adopter en vue de la réduction des revenus via le sponsor principal.

En 2014, la direction du Petro de Luanda a défini le handball féminin, le basket-ball masculin et le football comme modalités de base.

Fondé le 14 janvier 1980, le club compte, en plus des modalités nucléaires, l'athlétisme, la gymnastique, le hockey sur patins et le volley-ball.