Afrobasket2021 : L'Angola avec une présence négative – Walter Costa

  • Waltar Costa - entraîneur de basket-ball senior féminin
Luanda - L'impossibilité pour l'équipe nationale féminine senior de basket-ball d'améliorer sa cinquième place lors de l'édition précédente, lors de l'actuel 27e Afro-basket 2021 à Yaoundé, au Cameroun, a été considérée comme une participation négative par l'entraîneur Walter Costa, qui a également présenté ses excuses au peuple angolais.

S'adressant à la presse, après la fin de la compétition, disputée du 17 au 26 de ce mois, que le Nigeria a remporté contre le Mali, 70-59, l'entraîneur a reconnu l'échec, car son équipe n'a pas réussi à améliorer la 5e place de l'afro-basket de Dakar2019, au Sénégal.

Il a ajouté que l'objectif était d'améliorer la cinquième place lors de la dernière édition, mais elles ont été contredites par la posture des autres adversaires, qui se sont présentées sous leurs meilleurs aspects sportifs.

« Les joueuses ont accusé une certaine rechute psychologique, lorsqu'elles se sont vues incapables d'atteindre le but. La huitième place n'est pas ce que l'Angola attendait, car nous avons essayé d'apporter de la joie au pays. Par conséquent, c'était un résultat négatif et je m'excuse auprès du peuple angolais », a-t-il dit.

L'Angola, qui a déjà remporté les Afro-baskets de Bamako2011 et Maputo2013, s'est classé huitième à Yaoundé2021, après avoir perdu, samedi, contre la Côte d'Ivoire, 57-62.

La plupart des joueuses ont eu de mauvaises performances. Outre Avelina Peso, seule la base Italee Lucas a atteint les deux chiffres en marquant 10 points. En 25 minutes et 34 secondes sur le terrain, elle a également obtenu deux rebonds et fait une passe décisive.

La base Rosa Gala a été la joueuse la plus utilisée (32:32) et a marqué huit points, Regina Peso a converti cinq points en 28:12, le poste Cristina Matiquite (5:28) et l'extrême Clarisse Mpaka (7:10) ont marqué seulement deux points chacune, tandis que Ana Gonçalves (8:25) et la post Whitney Miguel (8:36), qui joue en France, n'ont pas marqué.

La sélection a raté le but dans une compétition où elle a remporté deux victoires et subi quatre défaites, en six matches, inscrit 403 points et subi 429. Contrairement aux hommes, qui se sont préparés à l'étranger, pour l'Afrobasket2021 à Kigali, au Rwanda, les femmes se sont entraînées uniquement dans le pays.

Le Mozambique, qui occupait auparavant la quatrième place, s'est positionné en cinquième position, malgré une préparation mouvementée, qui menaçait également sa présence. La Côte d'Ivoire a occupé la septième place.

Le Nigeria conserve le titre continental.

S'adressant à la presse, après la fin de la compétition, disputée du 17 au 26 de ce mois, que le Nigeria a remporté contre le Mali, 70-59, l'entraîneur a reconnu l'échec, car son équipe n'a pas réussi à améliorer la 5e place de l'afro-basket de Dakar2019, au Sénégal.

Il a ajouté que l'objectif était d'améliorer la cinquième place lors de la dernière édition, mais elles ont été contredites par la posture des autres adversaires, qui se sont présentées sous leurs meilleurs aspects sportifs.

« Les joueuses ont accusé une certaine rechute psychologique, lorsqu'elles se sont vues incapables d'atteindre le but. La huitième place n'est pas ce que l'Angola attendait, car nous avons essayé d'apporter de la joie au pays. Par conséquent, c'était un résultat négatif et je m'excuse auprès du peuple angolais », a-t-il dit.

L'Angola, qui a déjà remporté les Afro-baskets de Bamako2011 et Maputo2013, s'est classé huitième à Yaoundé2021, après avoir perdu, samedi, contre la Côte d'Ivoire, 57-62.

La plupart des joueuses ont eu de mauvaises performances. Outre Avelina Peso, seule la base Italee Lucas a atteint les deux chiffres en marquant 10 points. En 25 minutes et 34 secondes sur le terrain, elle a également obtenu deux rebonds et fait une passe décisive.

La base Rosa Gala a été la joueuse la plus utilisée (32:32) et a marqué huit points, Regina Peso a converti cinq points en 28:12, le poste Cristina Matiquite (5:28) et l'extrême Clarisse Mpaka (7:10) ont marqué seulement deux points chacune, tandis que Ana Gonçalves (8:25) et la post Whitney Miguel (8:36), qui joue en France, n'ont pas marqué.

La sélection a raté le but dans une compétition où elle a remporté deux victoires et subi quatre défaites, en six matches, inscrit 403 points et subi 429. Contrairement aux hommes, qui se sont préparés à l'étranger, pour l'Afrobasket2021 à Kigali, au Rwanda, les femmes se sont entraînées uniquement dans le pays.

Le Mozambique, qui occupait auparavant la quatrième place, s'est positionné en cinquième position, malgré une préparation mouvementée, qui menaçait également sa présence. La Côte d'Ivoire a occupé la septième place.

Le Nigeria conserve le titre continental.