L'IDA aide plus de 70 000 familles paysannes à Cuanza Sul

  • Distribution de semences et d'outils agricoles aux paysans
Sumbe (Angola)- L'Institut pour le développement agraire (IDA) assistera, à partir de septembre prochain, 76.278 familles de la province de Cuanza Sul, à mieux préparer la saison agricole 2021/2022, a appris vendredi l'Angop.

Selon le chef du département local de l'IDA, Daniel Epalanga, l'assistance se limitera à la distribution de 752 tonnes de semences de maïs, 54 tonnes de haricots et 15 tonnes de soja, ainsi que 3 083 tonnes d'engrais (compost, urée, sulfate d'ammonium et de calcium).

Il a souligné que les bénéficiaires correspondent à 27 pour cent des 286 488 familles enregistrées par l'IDA, à travers le Programme de vulgarisation et de développement rural (PEDR), le Projet de développement de l'agriculture familiale et de la commercialisation (SAMAP) et autres.

Le PEDR est financé à 100 pour cent par le gouvernement angolais, dans le but de développer l'agriculture familiale dans le pays, tandis que le SAMAP est financé par le FIDA, avec 28 millions et 800 mille dollars, et par le gouvernement angolais, avec huit millions 200 mille dollars américains, dans les provinces de Cuanza Sul et Huíla.

Il a précisé que le SAMAP a conçu une nouvelle modalité d'assistance aux associations et coopératives, dans laquelle la communauté définit le type de semences, d'engrais et de correctifs dont elle a besoin (….) et elle l'achète avec le paiement de 20% des coûts, via le fonds communautaire.

L'IDA dispose de 64 techniciens, mais pour l'assistance technique et l'extension rurale il lui en faut 75 autres, un nombre qui vise à assurer les 12 municipalités et 36 communes de la province.

Au cours de la campagne agricole 2020-202, l'IDA a aidé 68 924 familles, 190 coopératives, 658 associations et créé 128 écoles de terrain de paysans, ainsi que préparé 128 173 hectares et récolté 539 275 tonnes de produits divers.

Selon le chef du département local de l'IDA, Daniel Epalanga, l'assistance se limitera à la distribution de 752 tonnes de semences de maïs, 54 tonnes de haricots et 15 tonnes de soja, ainsi que 3 083 tonnes d'engrais (compost, urée, sulfate d'ammonium et de calcium).

Il a souligné que les bénéficiaires correspondent à 27 pour cent des 286 488 familles enregistrées par l'IDA, à travers le Programme de vulgarisation et de développement rural (PEDR), le Projet de développement de l'agriculture familiale et de la commercialisation (SAMAP) et autres.

Le PEDR est financé à 100 pour cent par le gouvernement angolais, dans le but de développer l'agriculture familiale dans le pays, tandis que le SAMAP est financé par le FIDA, avec 28 millions et 800 mille dollars, et par le gouvernement angolais, avec huit millions 200 mille dollars américains, dans les provinces de Cuanza Sul et Huíla.

Il a précisé que le SAMAP a conçu une nouvelle modalité d'assistance aux associations et coopératives, dans laquelle la communauté définit le type de semences, d'engrais et de correctifs dont elle a besoin (….) et elle l'achète avec le paiement de 20% des coûts, via le fonds communautaire.

L'IDA dispose de 64 techniciens, mais pour l'assistance technique et l'extension rurale il lui en faut 75 autres, un nombre qui vise à assurer les 12 municipalités et 36 communes de la province.

Au cours de la campagne agricole 2020-202, l'IDA a aidé 68 924 familles, 190 coopératives, 658 associations et créé 128 écoles de terrain de paysans, ainsi que préparé 128 173 hectares et récolté 539 275 tonnes de produits divers.