Le FADA investit plus de 100 millions de Kz dans la promotion de l'agriculture familiale

  • Cuanza sul/Ebo: Antonio Francisco de Assiz, livre des tracteurs à la coopérative
  • Gouverneur de la province de Cunene, Gerdina Didalelwa
Sumbe (Angola) - Les coopératives «Mulheres Batalhadoras» et «Jovens com Uma Nova Esperança», dans la municipalité d'Ebo, province de Cuanza Sul, ont bénéficié, ce week-end, de 130 millions de Kz pour relancer l'agriculture familiale dans cette localité, a appris l'ANGOP.

L'investissement est une action du Fonds d'Appui au Développement Agraire (FADA), visant à augmenter les indices de production dans cette région, principalement des cultures de céréales, tubercules, agrumes, légumes, animaux, entre autres.

S'adressant à la presse, le président du conseil d'administration du FADA, Carlos Fernandes, a rappelé que ce crédit fait partie d'un total de quatre à délivrer à moyen et long termes, avec un taux d'intérêt de l'ordre de trois 3% .

Avec ce geste, il est prévu de créer plus d'emplois et de sortir les coopératives de l'économie informelle, vers le développement durable des familles.

Le FADA est une institution chargée d'allouer des ressources financières sous forme de crédits aux actions de production alimentaire, coopératives, associations et micro et petites entreprises du secteur agricole.

Dans ce même acte, le ministre de l'Agriculture et de la Pêche, António Francisco de Assis, a livré aux paysans de la municipalité d'Ebo, deux fourgons pour le transport de marchandises de la campagne vers la ville, deux tracteurs avec des outils agricoles respectifs, des machettes, houes, semences, générateurs, motopompes, entre autres moyens.

Le gouvernant a dit que l'objectif était de permettre aux paysans d'augmenter leur production et de contribuer à l'amélioration des conditions de vie de leurs familles.

Le ministre a appelé les paysans à prendre soin des moyens, en vue de leur plus grande longévité et à contribuer au développement de l'économie.

Les représentants des coopératives ont remercié le gouvernement pour leur geste et promis de travailler pour augmenter la production et le bien-être de leurs familles.

La Direction Municipale de l'Agriculture contrôle au niveau Ebo 17 coopératives et 62 associations d'agriculteurs.

L'investissement est une action du Fonds d'Appui au Développement Agraire (FADA), visant à augmenter les indices de production dans cette région, principalement des cultures de céréales, tubercules, agrumes, légumes, animaux, entre autres.

S'adressant à la presse, le président du conseil d'administration du FADA, Carlos Fernandes, a rappelé que ce crédit fait partie d'un total de quatre à délivrer à moyen et long termes, avec un taux d'intérêt de l'ordre de trois 3% .

Avec ce geste, il est prévu de créer plus d'emplois et de sortir les coopératives de l'économie informelle, vers le développement durable des familles.

Le FADA est une institution chargée d'allouer des ressources financières sous forme de crédits aux actions de production alimentaire, coopératives, associations et micro et petites entreprises du secteur agricole.

Dans ce même acte, le ministre de l'Agriculture et de la Pêche, António Francisco de Assis, a livré aux paysans de la municipalité d'Ebo, deux fourgons pour le transport de marchandises de la campagne vers la ville, deux tracteurs avec des outils agricoles respectifs, des machettes, houes, semences, générateurs, motopompes, entre autres moyens.

Le gouvernant a dit que l'objectif était de permettre aux paysans d'augmenter leur production et de contribuer à l'amélioration des conditions de vie de leurs familles.

Le ministre a appelé les paysans à prendre soin des moyens, en vue de leur plus grande longévité et à contribuer au développement de l'économie.

Les représentants des coopératives ont remercié le gouvernement pour leur geste et promis de travailler pour augmenter la production et le bien-être de leurs familles.

La Direction Municipale de l'Agriculture contrôle au niveau Ebo 17 coopératives et 62 associations d'agriculteurs.