ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Santé

17.05.2012 - jeu. : 17'44 - Mise à jour 17.05.2012 - jeu. : 17'44

Des effectifs des FAA éclaircis sur les maladies associées aux aliments

Malanje

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Malanje - Les effectifs du Commandement de la 2è Division d'Infanterie de la région militaire nord des Forces armées angolaises (FAA) ont été éclaircis, mercredi, dans cette ville, sur les maladies associées au mode de vie et maladies liées aux mauvaises habitudes alimentaires, durant un séminaire inscrit dans les journées patriotico-militaires qui se déroulent au niveau de l'armée de terre.


 
Abordant le thème, la représentante de la Direction Provinciale de la Santé, Sandra Teka,a indiqué que l'ingestion excessive et déficiente d'aliments mettait en péril l'individu lui-même, raison pour laquelle les personnes doivent opter pour une alimentation saine, précisant que l'individu qui s'alimente avec déficience, était sujet à l'amaigrissement et à acquérir des maladies gastriques.

 “Le développement de la société a fini par influencer le mode de vie des personnes, vu qu'actuellement, les personnes se promènent avec des moyens roulants, oubliant dans la plupart de cas de faire des exercices physiques, comme forme d'éviter les diabètes et
d'autres maladies”, a-t-elle souligné.


 
Sandra Teka a, d'autre part, affirmé que les maladies causées par le mauvais style de vie, habitudes alimentaires, provoquaient les diabetes, l'hypertension arterielle, qui font chaque jour des victimes dans le pays.

Elle a révélé que l'alimentation par excès provoquait, d'une certaine, l'obésité des personnes, ce qui expose les victimes aux diabètes du type 1 et 2.