ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

25.04.2013 - jeu. : 15'49 - Mise à jour 25.04.2013 - jeu. : 19'05

La Norvège pour une grande diversification de la coopération

Droit de l'homme

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

 
Luanda - La secrétaire d'Etat norvégienne aux Affaires Etrangères,Gry Larsen, s'est dit mercredi, à Luanda, en faveur d'une grande diversification de la coopération avec l'Angola, mettant en relief le domaine des Droits de l'Homme.


La gouvernante norvégienne a tenu ces propos à l'ouverture d'une table ronde sous le thème "Comment créer une culture des droits de l'hommes", qui se tient sous l'égide du Gouvernement angolais et du Royaume de la Norvège.


“Dans le cadre global, les deux pays pourraient continuer à travailler ensemble pour les problèmes liés à la peine de mort, qui constitue une grande préoccupation, notamment la violence domestique et la pauvreté", a-t-elle souligné.


Selon Gry Larsen, ces deux thèmes constituent de grands défis que les deux pays peuvent coopérer, étant l'une des manières de mieux repartir les ressources existantes, en vue de sauvegarder les vies humaines, et l'Angola est l'un des principaux partenaires en Afrique, car il y a un vaste programme de développement dans le secteur du pétrole et des énergies renouvelables.


La secrétaire d'Etat norvégien aux Affaires Etrangères a entamé jeudi, une visite de 48 heures en Angola, dans le cadre de la coopération qui existe entre les deux pays, prévoyant dans son agenda un vaste programme, notamment cette table ronde et des rencontres avec les membres de l'Exécutif angolais.


Durant son séjour angolais, la diplomate norvégienne participera à un séminaire sur le "Travail digne" et sera reçu par les ministre de la Justice et des Droits de l'Homme, des Relations Extérieures, et du Pétrole, respectivement Rui Mangueira, Georges Chikoti et Botelho de Vasconcelos.