ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

06.11.2009 - ven. : 11'51 - Mise à jour 09.11.2009 - lun. : 08'07

Ministre de Pétrole signe la lettre d'intentions en Equateur

Quito

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Quito - Le ministre angolais de Pétrole, José Maria Botelho de Vasconcelos, a signé jeudi, à Quito, en Equateur, une lettre d'intentions,  a appris l'Angop  vendredi de source officielle.

   

Selon la source, le document a été également signé par son homologue équatorien des Ressources Naturelles Non Rénouvellables, Germãnico Pinto.

   

Le gouvernant a effectué une visite de travail de 48 heures en Equateur, à l'invitation de son homologue, Germano Pinto, et a été reçu en audience par le Président de ce pays, Rafael Correa. Les deux interlocuteurs ont abordé des questions sur la coopération entre Luanda et Quito, dans le domaine de Pétroles et sur le dossier Opep.

   

La lettre d'intentions signée au Palais Présidentiel s'inscrit dans le cadre de convention d'alliance stratégique entre Petroéquador et la Sonangol, en vue de promouvoir le développement de projet d'exploitation des hydrocarbures dans les intérêts communs.

   

Dans ce cadre, les deux parties ont manifesté l'intérêt d'évaluer le potentiel et promouvoir le développement de divers projets dans les activités d'exploitation des hydricarbures, notamment dans le "Bloc 29" de la région amazonienne d'Equateur, et dans les "blocs 5" et "39" du littoral continental.

   

Cette visite s'inscrit dans le cadre des conventions d'alliance stratégique entre Petroéquador et la Sonangol, dans le but de promouvoir le développement de projet d'exploitation des hydrocarbures dans l'intérêt commun, a déclaré jeudi, le ministre de Pétrole, Botelho de Vasconcelos.

   

C'est une occasion unique pour débattre de questions également liées à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

   

Botelho de Vasconcelos a fait état de la réalisation, à Luanda, de la 155ème Conférence de l'Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP), qui marquera la fin du mandat de l'Angola à la présidence de ce Cartel et son transfert à  l'Équateur, qui maintenant, pourra compter sur l'appui du pays dans l'exercice de son mandat.