ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Afrique

04.06.2012 - lun. : 16'03 - Mise à jour 04.06.2012 - lun. : 16'03

Plus de 60 corps retrouvés sur le site de l'accident d'avion à Lagos, début de l'enquête

Nigeria

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Lagos - Les sauveteurs continuaient lundi de dégager des corps calcinés de la carcasse de l'avion de ligne nigérian qui s'est écrasé dimanche sur un quartier de Lagos, la plus grande ville du Nigeria, tuant les 153 personnes à bord et un nombre encore indéterminé d'habitants.


La police a tiré des gaz lacrymogène lundi matin sur la foule accourue pour apercevoir l'épave de l'appareil, tandis que des proches de victimes tentaient désespérément de s'approcher des décombres pour identifier des membres de leur famille. Ils ont été refoulés, les sauveteurs affirmant que les corps étaient méconnaissables.


"Je veux simplement être sûr de la manière dont il est mort", a déclaré un vieil homme à la recherche de son frère. Les débris de l'appareil, un MD-83 de la compagnie intérieure nigériane Dana Air, continuaient à se consumer lundi matin près de l'aéroport international de Lagos. Deux grues ont entrepris de les dégager, sous les yeux de plusieurs milliers de personnes.


Selon les médias locaux, cet accident est le plus grave survenu au Nigeria depuis 1992, lorsqu'un C-130 militaire s'était écrasé, tuant les 200 personnes à bord.


Les 153 personnes à bord du vol de Dan Air sont considérées comme décédées, a indiqué un porte-parole du Bureau d'enquête sur les accidents du Nigeria. Le nombre d'habitants tués par la chute de l'appareil n'était pas connu lundi.